Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Mécanismes de frottement aux interfaces polymères liquides / solide : propriétés de glissement et structure interfaciale

Résumé : Le but de ce travail de thèse est d'identifier les mécanismes moléculaires mis en jeu lors du frottement de polymères liquides sur une paroi solide.Dans une première partie, nous avons étudié l'influence de la température T sur le glissement de fondus. Grâce à la technique de vélocimétrie par photoblanchiment, nous avons mesuré la longueur de glissement de PDMS pour plusieurs températures et vérifié l'hypothèse de Navier, qui permet de définir le coefficient de frottement interfacial k comme le rapport entre la viscosité et la longueur de glissement. Loin de la température de transition vitreuse, k augmente exponentiellement avec 1/T, tendance que nous avons vérifiée par une mesure indépendante pour des lentilles de PDMS réticulé. Ainsi, le mécanisme de frottement d'un fondu de polymère est un processus thermiquement activé. La comparaison des énergies d'activation du frottement et de la viscosité prédit le sens de variation de la longueur de glissement avec la température.Le second volet de notre travail s'est focalisé sur l'identification des mécanismes moléculaires du frottement de solutions semi-diluées de polymère. Les expériences de glissement pour des solutions de PS dans le DEP nous ont permis de mettre en évidence un régime transitoire de glissement des solutions, correspondant à une mise en glissement du fluide. Nous avons proposé un modèle de glissement d'un fluide de Maxwell en accord quantitatif avec les expériences.Dans le régime de glissement stationnaire, nous avons étudié l'influence de la fraction volumique φ en polymère sur le frottement des solutions. En régime newtonien, la loi d'échelle mesurée pour k φ en fonction de la fraction volumique met en évidence la dépendance du coefficient de frottement interfacial avec l'écart à la température de transition vitreuse des solutions. Nous attribuons le frottement des solutions de PS dans le DEP au frottement des blobs sur la paroi et non à la formation d'une couche déplétée en polymère.Enfin des expériences de réflectivité de neutrons nous ont permis d'observer directement l'interface solide / solution de polymère. Nous avons mis en évidence l'existence d'une couche adsorbée en polymère. Nous avons mesuré son profil de concentration en fonction de la distance à la paroi. L'interdigitation des chaînes libres et de surface affecte le glissement des solutions.
Complete list of metadatas

Cited literature [146 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02898880
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Tuesday, July 14, 2020 - 1:02:12 AM
Last modification on : Tuesday, July 14, 2020 - 3:31:53 AM

File

79143_GRZELKA_2019_archivage.p...
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02898880, version 1

Collections

Citation

Marion Grzelka. Mécanismes de frottement aux interfaces polymères liquides / solide : propriétés de glissement et structure interfaciale. Matière Molle [cond-mat.soft]. Université Paris Saclay (COmUE), 2019. Français. ⟨NNT : 2019SACLS551⟩. ⟨tel-02898880⟩

Share

Metrics

Record views

134

Files downloads

21