L’évolution démographique récente de la France : en région comme au niveau national, des comportements démographiques encore marqués par la Covid-19 - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Population (édition française) Year : 2022

L’évolution démographique récente de la France : en région comme au niveau national, des comportements démographiques encore marqués par la Covid-19

(1) , (2) , (3) , (4, 5) , (3)
1
2
3
4
5

Abstract

Le 1er janvier 2022, la France comptait 67,8 millions d’habitants soit 187 000 de plus qu’au 1er janvier 2021. Les nombres de naissances, d’IVG et de mariages en 2021 ont augmenté si on les compare à 2020, sans toutefois retrouver les niveaux observés avant la crise sanitaire (2019). Il en est même pour les décès dont le nombre a diminué, mais reste encore supérieur à celui observé en 2019. En 2021, la France fait partie des 9 pays européens parmi les 27 dont le solde naturel est positif. Son solde migratoire l’est également et, en 2021, est supérieur au solde naturel. Au total, la population de la France continue d’augmenter, mais à un rythme plus faible qu’avant la pandémie. En 2020, les flux d’entrées de personnes venant de pays tiers avec un titre de séjour ont très fortement diminué du fait de la crise sanitaire. Ce sont les titres pour raison professionnelle qui ont le plus baissé. Les demandes se concentrent en Île-de-France. En 2021, l’indice conjoncturel de fécondité augmente très légèrement (1,83 enfant par femme), principalement du fait de la hausse des taux entre 30 et 39 ans. Le profil par âge varie selon les régions. Le recours à l’avortement est plutôt stable entre 2020 et 2021, mais la part des IVG réalisées par la méthode médicamenteuse augmente d’année en année (77 % en 2021), surtout celles pratiquées en cabinet de ville. Cependant, on observe d’importantes différences territoriales, du fait d’une offre de soins inégale au niveau local. En 2021, le rattrapage des mariages qui n’ont pu être célébrés en 2020 n’a été que partiel. Pour la première fois en 2020, le nombre de pacs dépasse celui des mariages. Les mariages sont plus fréquents sur le flanc est du pays et les pacs sur la façade atlantique et dans le Sud-Ouest. Le nombre de décès reste important en 2021 malgré une amélioration par rapport à 2020. L’espérance de vie en 2021 reste inférieure de 4,6 mois pour les hommes par rapport à 2019, et de 1,4 mois pour les femmes. La surmortalité est estimée à 6,3 % en 2021 après avoir été de 7,5 % en 2020. Les régions les plus touchées ne sont pas nécessairement celles où la mortalité était initialement forte.
Not file

Dates and versions

hal-03941285 , version 1 (16-01-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03941285 , version 1

Cite

Didier Breton, Nicolas Belliot, Magali Barbieri, Hippolyte D’albis, Magali Mazuy. L’évolution démographique récente de la France : en région comme au niveau national, des comportements démographiques encore marqués par la Covid-19. Population (édition française), 2022, 77 (4), pp.1-83. ⟨hal-03941285⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More