130 ans de spectrohéliogrammes aux observatoires de Paris et de Meudon (1893-2023) - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year :

130 ans de spectrohéliogrammes aux observatoires de Paris et de Meudon (1893-2023)

(1)
1
Jean-Marie Malherbe

Abstract

Les observations à bande passante large de la photosphère solaire ont commencé à Meudon en 1875 sous les auspices de Jules Janssen. De son côté, Henri Deslandres a développé l'imagerie spectroscopique dès 1893, à l'observatoire de Paris. Il a inventé, en même temps que George Hale à Kenwood (USA), mais de manière tout à fait indépendante, le spectrohéliographe conçu pour l'imagerie monochromatique de l'atmosphère solaire. Deslandres a étudié deux types de spectrographes : le « spectrohéliographe des formes », c'est-à-dire un instrument à bande passante étroite pour révéler les structures chromosphériques (comme les filaments, les protubérances, les plages et les taches) ; et le « spectrohéliographe des vitesses », ou « par sections », pour enregistrer les profils des raies le long de coupes transversales du Soleil, par pas de 20'' à 30''. Ce deuxième appareil était destiné à mesurer les vitesses radiales (plus exactement les décalages Doppler) des structures en mouvement. Deslandres s'installa à Meudon en 1898 avec ses instruments et testa diverses combinaisons, afin d'améliorer les résolutions spectrale et spatiale, le conduisant au grand spectrohéliographe quadruple de 1908. Les observations systématiques en CaII K ont commencé à cette date et ont été suivies dès 1909 par Hα. Le service fut organisé par Lucien d'Azambuja et se poursuit aujourd'hui. Les pièces optiques et mécaniques ont été revues en 1989 et la technologie numérique fut introduite en 2002. Depuis 2018, les profils des raies complets sont enregistrés pour tous les points du Soleil, de sorte que l'instrument produit désormais des cubes de données. La collection est l'une des plus longues disponibles (plus de 100000 observations). Elle contient des images sporadiques de 1893 à 1907 (obtenues pendant la phase de développement) et des observations systématiques pendant 10 cycles solaires depuis 1908, dans les raies Hα et CaII K. Cet article résume 130 ans d'observations, de recherches instrumentales et de progrès techniques.
Fichier principal
Vignette du fichier
130ansFR.pdf (6.31 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03868918 , version 1 (24-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03868918 , version 1

Cite

Jean-Marie Malherbe. 130 ans de spectrohéliogrammes aux observatoires de Paris et de Meudon (1893-2023). 2022. ⟨hal-03868918⟩

Collections

OBSPM CNRS PSL
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More