Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Propriétés, gisement et distribution spatiale des tectites de Côte d'Ivoire

Résumé : Les tectites sont de petits objets naturels en verres formés lors de l’impact d’une météorite sur la surface de la Terre. Les tectites sont retrouvées à grande distance du lieu d’impact météoritique (éjecta distaux). On distingue aujourd’hui 5 champs de tectites dans le monde dont celui de Côte d’Ivoire. Les tectites de ce champ sont appelées « ivoirites » et elles proviennent du cratère d’impact météoritique de Bosumtwi formé il y a 1,07 Ma au Ghana. Contrairement aux autres champs de tectites dans le monde, le champ de tectites de Côte d’Ivoire est resté peu exploré après les travaux précurseurs de premières tectites retrouvées sur le continent ou en mer (Lacroix 1935; Barnes 1990; Saul 1969; Gentner, Kleinmann, et Wagner 1967; Gentner et al. 1970). À ce jour, seules les propriétés géochimiques de quelques dizaines de tectites ont été mesurées (C. Koeberl 1990; Christian Koeberl et al. 1997), alors qu’il en existe potentiellement des milliers sur le terrain par analogie avec les autres champs, et que les contours exacts du champ de tectite restent à déterminer. Un travail de terrain spécifique est donc nécessaire pour déterminer l’étendue réelle du champ de tectites associés au cratère de Bosumtwi en Côte d’Ivoire (et éventuellement au Ghana). Ce travail de terrain devra être accompagné d’une analyse des propriétés morphologiques, géophysiques et géochimique, afin d’explorer les relations entre ces propriétés et la distribution spatiale des tectites. Trois missions de terrain réalisée en 2019, 2020 et 2021 ont permis la découverte de plus 80 nouveaux échantillons de tectites. Ces découvertes sont pour la plupart conformes aux limites connues du champ, mais nous reportons quelques découvertes hors de ces limites (e.g., Adzopé). Ces ivoirites présentes des formes variées (goutes, haltères, sphères, ellipsoïdes) avec des masses comprises entre 1 et 96 grammes. Une analyse géochimique semi-quantitative de ces 80 tectites a été réalisée à l’aide d’un spectromètre de fluorescence X portable. 285 tectites mises à disposition par le muséum de la SODEMI ont également été analysées à cette occasion. Ces analyses révèlent une composition chimique plus variable que l’homogénéité apparente déduite d’un petit nombre d’échantillon. Certains élément ou rapport d’élément (Cr, Sr/Zr, Fe/Ca, Rb, Ni) restent cependant discriminant pour distinguer les Ivoirites des autres champs de tectites. La susceptibilité magnétique de ces tectites a été mesuré avec l’appareil portable SM150. La susceptibilité magnétique des échantillons étudiés est homogène et comparable aux valeurs obtenues sur les ivoirite présentes au Museum d’Histoire Naturelle à Paris (Rochette et al., 2019). La densité de ces ivoirites a également été mesuré et nous a permis de noter une gravité spécifique moyenne égale 2,4 à pour ces ivoirites. Ces premiers résultats obtenus sur les nouvelles découvertes d’ivoirite nous permettent de supposer que le champ d’ivoirites s’étends au-delà des limites mentionnées par les premiers travaux de terrain, et encouragent la poursuite de l’exploration. Les perspectives de ces travaux sont d’explorer les relations entre propriétés physiques, et géochimiques et distribution spatiale, afin de comprendre les causes de cette diversité
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-cnrs.archives-ouvertes.fr/hal-03548200
Contributor : Pierre Rochette Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Saturday, January 29, 2022 - 8:24:05 PM
Last modification on : Saturday, June 25, 2022 - 9:47:28 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03548200, version 1

Collections

Citation

Pierre Rochette, Petanki Soro, Alain N Kouamelan, David Baratoux, Valérie Andrieu, et al.. Propriétés, gisement et distribution spatiale des tectites de Côte d'Ivoire. 5ème édition des journées géologiques de Côte d'Ivoire, Mar 2022, Abidjan, Côte d’Ivoire. ⟨hal-03548200⟩

Share

Metrics

Record views

36