Skip to Main content Skip to Navigation
New interface
Journal articles

Se définir par son cerveau. La biologie de l'esprit comme forme de vie

Résumé : L’opposition entre neurosciences et sciences sociales est souvent caricaturale, et caricaturée. Or il faut considérer les neurosciences cognitives elles-mêmes comme faisant partie du social, donc soumises à ses influences. On le voit bien dans la manière dont certains patients – les autistes de haut niveau – se définissent en tant qu’individus par leur cerveau et ses spécificités. La maladie n’est plus un handicap, mais un atout, une part de soi.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-cnrs.archives-ouvertes.fr/hal-03479121
Contributor : Colette ORANGE Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, December 14, 2021 - 11:13:58 AM
Last modification on : Thursday, September 1, 2022 - 11:06:28 AM

Identifiers

Citation

Alain Ehrenberg. Se définir par son cerveau. La biologie de l'esprit comme forme de vie. Revue Esprit, 2015, 1, pp.68-81. ⟨10.3917/espri.1501.0068⟩. ⟨hal-03479121⟩

Share

Metrics

Record views

8