L’épistémologie des sciences biologiques et géologiques : une occasion d’enseigner l’incertitude ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Raisons éducatives Year : 2020

L’épistémologie des sciences biologiques et géologiques : une occasion d’enseigner l’incertitude ?

(1) ,
1
Sylvain Charlat

Abstract

Les sciences de la nature portent à la fois sur la compréhension des processus, supposés intemporels, et sur la reconstitution d'évènements passés, uniques et non répétables. Ces deux pans, dits fonctionnalistes et historiques, mobilisent des épistémologies partiellement distinctes. Des travaux précédents ont montré une prépondérance marquée, dans l'enseignement, des questions fonctionnalistes, se prêtant aisément à des approches expérimentales, proches des canons préconisés dans la « démarche d'investigation ». Ce déséquilibre pourrait révéler plus généralement une tendance à enseigner une science menant au « vrai » plutôt qu'au « vraisemblable », gommant les zones d'incertitudes inhérentes à toute explication scienti que. C'est l'hypothèse que nous explorons ici, en analysant des séances d'évaluation de travaux pratiques. Les résultats révèlent une prise en charge trop partielle de l'incertitude, et soulignent l'urgence, pour (re)donner goût et con ance en la science, d'accorder une plus grande place à l'épistémologie, garante de l'esprit critique.
Fichier principal
Vignette du fichier
71_Paulin_RaisonsEducatives_2020.pdf (310.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03076725 , version 1 (11-01-2021)

Identifiers

Cite

Fabienne Paulin, Sylvain Charlat. L’épistémologie des sciences biologiques et géologiques : une occasion d’enseigner l’incertitude ?. Raisons éducatives, 2020, N°24, ⟨10.3917/raised.024.0101⟩. ⟨hal-03076725⟩
52 View
82 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More